Qui est Anne Slater ? Who's Anne Slater, the french one ?

Anne Slater un pseudo pour l'écriture, Téoua un pseudo pour la peinture et autres créations. 

Ces alias ou avatars ne sont qu'une seule et même personne : Anne-Marie Rastel. 

Slater n'est rien de plus que l'anagramme de Rastel, Anne, une partie du prénom de son état-civil, et Teoua, la traduction d'un mot tibétain, félicité; la joie étant ce qu'elle aimerait faire naître chez les Autres. 
Anne-Marie est née en 1964 à Avignon. Elle a grandi à Arcachon, fait ses études supérieures à Bordeaux, Vienne (Autriche) et Aix-en-Provence, plus récemment. Elle a aussi travaillé dans les domaines de la Pub, comme assistante de production et assistante réalisateur, à la régie de festivals artistiques et de concerts, sur le tournage de long-métrages, a été comédienne pour une campagne publicitaire ainsi que dans un long métrage, et comme coach anglais pour des comédiens-nes français-es. Elle a aussi été enseignante en Lettres et en langues étrangères, à l'étranger et en France plus récemment.

Elle n'a jamais cessé d'écrire, de dessiner ou peindre quoi qu'il arrive. Elle s'intéresse dernièrement aux outils numériques tant pour leur dimension créative que leur capacité de diffusion et partage, et le fait qu'ils permettent de mettre en lien tous les Arts en un seul et même lieu, un écran informatique. Elle part du principe que l'Art est expérimental avant tout, il n'est pas vérité, il ne doit pas être dogmatique, encore moins donneur de leçons, sans quoi il cesserait d'être.


Actuellement, et ce depuis 1 an, elle a ouvert son atelier d'artiste dans le village de Sare au Pays Basque, où elle crée, expose et vend ses oeuvres en ayant fait désormais le choix d'adapter le prix en fonction des moyens du client sur une échelle de 1 à 5, en faisant le pari de l' honnêteté et la confiance mutuelles, le troc est aussi un moyen de paiement qu'elle peut envisager.


Au-delà de ses propres productions, elle a décidé de proposer aux enfants et aux adultes des ateliers créatifs et d'expressions artistiques à tarif réduit. 

Elle suit actuellement une formation professionnelle à l'Université Paris-Diderot, en Arts & Médiations thérapeutiques qu'elle espère pouvoir terminer cette année - étant données les circonstances avec la pandémie du covid-19. Cette formation lui permettrait alors de proposer aux personnes (individuellement ou petit groupe, enfants/adultes) un lieu d'accueil pour mettre en place, sur prescription, des médiations thérapeutiques par l'Art ( peinture et écriture) en partenariat et supervision avec des professionnels de la santé et de l'éducation. Elle proposera aussi  des séances d'Art thérapie.

Anne-Marie a été attirée par l’écriture, la photo, la peinture et le cinéma dés son plus jeune âge. Elle aurait aimé être journaliste reporter. A défaut, elle raconte autrement la Vie. L’image et le son animent son écriture à la manière d’une cinéaste. Le 7ème Art est sa référence non seulement comme cinéphile, mais aussi pour l’avoir étudié lors de ses études supérieures en Lettres Modernes (voir la page Parcours professionnel).


 Quant à sa peinture, elle a été définie comme  de la figuration narrative, cela lui convient. Elle projette des symboles sur la toile ou l'écran et les illustre par des mots tentant de "donner à voir" au-delà du réel. C’est tout cela à la fois qu’elle fait dans son roman ou ses nouvelles, en passant au crible les êtres, et le monde dans lequel nous survivons. 


Sublimer le Monde, tel est le rôle que l'Artiste a choisi d'endosser, enfilant chaque jour un costume qu'il modifie au gré de l'humeur, la sienne et celle de ses semblables.


Elle est artiste auteure professionnelle déclarée à la Maison des Artistes depuis 15 ans. Toutes ses oeuvres littéraires et picturales sont protégées, déposées à la SDGL (Société des Gens de lettres) et à l'ADAGP. Toute artiste déclare ses revenus à l'URSSAF, paie des cotisations et ses impôts. Tout visiteur de ce blog se doit de respecter la propriété intellectuelle. L'atelier d'artiste est loué à une collectivité locale et l'artiste paie un loyer. Un artiste est un citoyen comme les autres, ne l'oubliez pas !



Commentaires